Le passe-muraille

Le Passe-muraille, figé dans le mur de la Place Marcel Aymé, est une statue réalisée par l’acteur Jean Marais, en hommage à l’œuvre de l’écrivain Marcel Aymé !

passe_muraille

Originaire de l’Yonne, Marcel Aymé a passé une bonne partie de sa vie à Montmartre, rue Norvins. Il a donc situé la plus grande partie de ses romans dans ce quartier.

Dans la nouvelle intitulée « Le Passe-muraille », Dutilleul, modeste employé de bureau au ministère de l’Enregistrement habitant à Montmartre, découvre un soir qu’il a le pouvoir de traverser les murs. Il se sert d’abord de cette faculté pour se venger d’humiliations au bureau, puis commet des cambriolages et devient un homme riche, avant d’être jeté en prison et… de s’en évader ! Tombant amoureux d’une jolie femme croisée rue Lepic, il traverse les murs pour la retrouver au nez et à la barbe du mari jaloux, jusqu’au jour où perdant son don, il reste définitivement figé à l’intérieur d’une muraille, rue Norvins …

Jean Marais, acteur français et sculpteur, a immortalisé le passe-muraille en 1989 dans le mur devant la maison de Marcel Aymé.