La Basilique du Sacré-Coeur

Il fallut creuser 83 puits de 38 mètres de profondeur pour assurer la solidité de l’édifice !

sacre_coeur_02

Dominant la Butte Montmartre, la Basilique du Sacré-Cœur est un édifice récent qui a été achevé au début du 20e siècle. Construite de 1876 à 1910 dans un style romano-byzantin, sur les plans de l’architecte Paul Abadie, elle suscita de nombreuses polémiques et nécessita en effet des fondations colossales. L’architecte, décédé en 1884, ne vit pas la fin de son oeuvre. C’est Lucien Magne, auteur du fameux campanile (haut de 84m, rapidement appelé le miranet par les montmartrois), qui acheva la construction.

Le campanile renferme la cloche la plus célèbre du monde : La Savoyarde. D’un poids de 19 tonnes, elle fut offerte par les quatre diocèses de Savoie et coulée le 13 mai 1891 à Annecy par l’entreprise Paccard. Tirée par 28 chevaux, elle arriva dans la nuit du 16 octobre 1895,le jour de la Sainte Marguerite-Marie.

Erigée à la suite du « Vœu National » de 1873 pour commémorer les évènements terribles de la Commune, la Basilique est vouée aujourd’hui à l’Adoration perpétuelle.

La Basilique du Sacré Cœur de Montmartre fait partie des monuments les plus visités de Paris. Sa blancheur immaculée, visible de toute part en fait le symbole de Montmartre par excellence. Malgrès la pollution, la Basilique est toujours aussi blanche. En effet, les pierres ayant servies à sa construction proviennent de Château-Landon (Seine et Marne) et sécrètent une substance blanche, le calcin, sous l’action de la pluie. A noter que les parties à l’abri des intempéries, sont les plus sombres.