La Commune Libre de Montmartre

commune-libre-de-montmartre

 

Le premier acte de la Commune Libre de Montmartre, fondée en 1920 par Jules Depaquit, fut de décréter la Séparation de Montmartre et de l’Etat !

Malgré son rattachement à Paris en 1860, Montmartre a toujours revendiqué son indépendance.

En 1920, la Commune Libre de Montmartre, située Place du Tertre (où est aujourd’hui situé le Syndicat d’Initiative de Montmartre) organisa ses premières élections. On pouvait voter entre autres pour la liste Cubiste de Picasso et Max Jacob ou bien encore pour des Dadaïstes tels Tzara, Breton et Picabia.

Finalement, c’est la liste des Antigratteciellistes de Poulbot, du Père Frédé et de Valadon qui remporta les élections le 11 avril 1920, instituant le 1er Maire de la Commune Libre : Jules Depaquit. Celui-ci fut aussi le fondateur de la Soupe Populaire et de la Foire aux Croutes.

En 1934, le nouveau Maire, Pierre Labric, instaura la Fête des Vendanges, créa en 1952 le Syndicat d’Initiative du Vieux Montmartre et en 1953, intronisa le regretté Anatole, Garde Champêtre de la Commune Libre.

Aujourd’hui, la Commune libre du Vieux Montmartre siège rue du Mont Cenis avec son maire, le Poète-Ecrivain public Jack-André Yatt. Elle propose aux amoureux de Montmartre une carte de citoyen de la Commune libre et organise des événements liés à l’histoire du quartier.

 

commune-libre-de-montmartre-2