Jumelage entre Culoz et Montmartre

La délégation se composait bien sûr de nos amis de la République de Montmartre, des P’tits Poulbots et d’un membre du Syndicat d’initiative.

Ce jumelage entre Culoz et Montmartre fête les frères Henri et Léon Serpollet précurseurs de l’automobile grâce à la « Serpollet » véhicule à vaporisation instantanée. Les frères Serpollet avaient leur usine au 23-27, rue des Cloÿs.

Dès l’entrée de la ville, le décor est planté, affichage sur un panneau de la fête du lendemain avec tous les intervenants. La délégation montmartroise est reçue par Madame le Maire de Culoz et une nombreuse délégation. Après un accueil chaleureux et un apéritif qui l’accompagnait, un cordial buffet attendait la délégation.

Après cette réception, la délégation s’est répartie sur ses points de villégiatures.
La place de la mairie a pris en ce samedi matin ses airs de fête, avec un calicot donnant le ton sur-plombant le podium d’anima-tion. A chaque extrémité de la
Place de la Mairie, la rue réservée au marché du mercredi, stationnent de vieilles automobiles ; près de la fontaine se trouvent la « Serpollet » et l’ « Œuf-de-Pâques » ce véhicule qui atteint les 120,850 kilomètres/heure en 1902 (foudroyant).

Entre ces véhicules, les produits du terroir ont pris place avec, bien sur, nos amis des « Vins du Bugey » présents chaque année à la Fête des vendanges. Le parc de stationnement de la mairie a laissé la place à un espace de toiles abritant les tables de la restauration.

Les P’tits Poulbots escortant Ma-dame le Maire qui inaugure à coups de tambours les festivités devant une foule déjà nombreuse ravie du spectacle. Les gosses sont ovationnés après une prestation fort appréciée. Un nouveau pas-sage ouvrant l’apéritif public offert par les « Amis des Vins de Bugey ».

Un défilé dans les rues de Culoz, P’tits Poulbots en tête derrière la « Serpollet », suivis de la délégation de la République de Montmartre, les amis des « Vins du Bugey » fut clôturé par la fanfare de Culoz.

Après une halte en face de l’église, devant la fresque à la mémoire des frères Serpollet, le défilé fait une seconde halte devant la maison de ces derniers, il prend fin Place de la Mairie, son point de départ.

En fin d’après-midi a lieu la céré-monie du jumelage. Madame le Maire et le Président de la Répu-blique de Montmartre dévoilent une réplique de la «Serpollet».

La cérémonie du jumelage voit le président de la République de Montmartre et la présidente des P’tits Poulbots honorés de la médaille de la ville de Culoz. A son tour la délégation au grand com-plet de la République procède à des intronisations.

Cette cérémonie terminée, les culoziennes et les culoziens parti-cipent à un grand apéritif public. Le dimanche matin la délégation montmartroise fleurit la tombe d’Henri Serpollet au cimetière de Culoz. Son frère Léon repose quant à lui au cimetière du Père Lachaise.

Après un fort sympathique déjeuner au « Cellier de Bel-Aire » la délégation quitte cette merveilleuse ville le cœur pincé. Le car fait route vers le pied de notre Butte. L’aventure est terminée, mais les souvenirs ne sont pas prés de s’estomper.


Maison Eymonaud et Hôtel de l’Escalopier

Maison Eymonaud et Hôtel de l’Escalopier. À proximité de la rue Lepic, au fond de le la petite impasse Marie-Blanche qui prolonge la rue Constance, se dresse une étrange maison néo-gothique dans le style “troubadour” dont le décor rappelle l’ornementat …


La Gazette de Montmartre N°50

Décembre 2013 – Janvier-Février 2014 Au sommaire L’actualité du Syndicat Jumelage entre Culoz et Montmartre La vie du village C’est Noël à Montmartre Montmartre des Montmartrois Jean-Luc Lahaye Maisons insolites La Maison Eymonaud et l’Hôtel de l’Escal …