La Gazette de Montmartre N°48

Mars/Septembre 2013

La-Gazette-de-Montmartre-N_48

Au sommaire

L’actualité du Syndicat
Rencontre des Associations Montmartroises
La vie du village
Jacki Clerico ; disparition d’un grand homme de spectacle
Montmartre et ses rues
Les draperies de la rue d’Orsel
Dossier
L’atelier Lacourière Frélaut
Montmartre insolite
Le calvaire de Montmartre
Montmartre des Montmartrois
Claude le montmartrois

Et toutes nos rubriques habituelles !

L’édito

de Roger DANGUEUGER, Rédacteur en chef

Que peut-on dire de l’implantation de Starbucks à Montmartre ?

Quelques accusateurs nous ont reproché de ne pas défendre Montmartre, aussi je voudrais rétablir une certaine vérité en vous communiquant quelques informations, vous pourrez ainsi vous faire une opinion plus exacte.

Il faut savoir que l’ancien propriétaire du « Pichet du Tertre » a vu son établissement fermé par les services administratifs. Il a alors choisi de vendre son fonds de commerce.

De nombreuses propositions de rachat lui ont été faites par des restaurateurs montmartrois, son refus a été net et catégorique.

Et pourtant, il est issu d’une famille implantée depuis bien longtemps sur le site.

Si ce nouveau commerce a réussi à s’implanter, il est malheureux de constater que la ville de Paris n’a aucun outil juridique qui lui permette de préempter.

Je sais, cependant, que plusieurs tentatives venant de la Mairie du 18e, ont été menées pour que des commerces de proximité s’installent, là encore ce fut un échec.

Maintenant que vous connaissez les données, qui est le fautif ? Le vendeur ou l’acheteur ?

Conscients du problème que peuvent apporter ces enseignes, nous allons créer une commission qui aura pour but d’alerter les pouvoirs publics quant au danger
d’une telle situation qui pourrait se reproduire dans l’avenir.

Quant à toutes ces associations qui sont intervenues pour la soi-disant défense de Montmartre, je les invite aussi, à faire respecter, avec nous, la loi contre les ventes sauvages, le racolage de toutes sortes et autres tresseurs qui en toute illégalité, polluent notre environnement et notamment les magnifiques jardins
du Sacré-Cœur.

Nous pourrions aussi évoquer les problèmes de la sécurité, de la propreté, de l’absence de toilettes publiques et encore bien d’autres sujets, qui feront
l’objet d’autres débats.

Je vous laisse méditer…

Télécharger ce numéro de La Gazette de Montmartre (pdf)


L’atelier Lacourière-Frélaut

L’atelier Lacourière-Frélaut. Un article de Jacques Bachellerie Situé près du Sacré-Cœur de Montmartre, coincé entre les escaliers de la rue Foyatier et ceux de la rue Chappe, l’atelier Lacourière-Frélaut était installé dans un ancien pavillon de l’Exp …


Les draperies de la rue d’Orsel

Je vous emmène aujourd’hui dans une des plus villageoises des rues de Montmartre, car, son sous-sol étant creux, les hautes maisons y sont rares, et ses petites boutiques lui donnent un charme tendre où il fait calme flâner. Le terrain faisait partie d …