Jules Bonnot et sa bande- le tourbillon sanglant

Jules Bonnot et sa bande – Le tourbillon sanglant

19,90 €

« En 1911, le duel au pistolet et à l’épée entre Léon Daudet et Georges Claretie fait frémir dans les salons. Paul Poiret présente sa nouvelle collection, très orientaliste. Gros succès, surtout pour la jupe-culotte… » Le cadre est posé. Tout est luxe et raffinement.

Pas pour Jules Bonnot et sa bande, qui vont pourtant voler une luxueuse Delaunay-Belleville pour s’emparer des sacoches d’un employé de la Société Générale. Ils tirent dans tous les sens avant de s’enfuir. On va suivre pas à pas la cavale de Bonnot et de sa bande qui s’inscrit dans l’épopée anarchiste.

Les journaux de l’époque illustrent avec force détails la geste tragique et désespérée. Les personnages, même s’ils sont des bandits, possèdent ce formidable désespoir qui force l’admiration, voire la sympathie. Et le monde des anarchistes est formidablement évoqué dans ces pages. Son ombre plane sur la traque sans merci de ces utopistes sanguinaires qui sèment les morts sur leur passage.

Le préfet Louis Lépine va, en personne, mener le siège de la maison de Choisy-le-Roy. Bonnot, avant de mourir, vidé de son sang, prend le temps, dans son testament, d’affirmer l’innocence de certains de ses présumés complices. Quel panache !

Auteur : Dominique Depond
Nombre de pages : 120 pages
Format : 13×18 cm, illustré couleurs
Dépôt légal : Octobre 2009

close
Facebook Iconfacebook like buttonTwitter Icontwitter follow buttonVisit Our Instagram